Dans l’article précédent, nous avons parlé des différents aspects qu’un entrepreneur doit prendre en considération si celui-ci désire se créer un plan de match efficace sur les médias sociaux. Nous avons abordé les points suivants : définir ses objectifs, identifier son persona et analyser sa concurrence. Peut-être serait-il intéressant de consulter l’article avant de continuer la lecture, question de ne pas avoir l’air d’un cégépien qui se présente à son examen de session en ayant « foxé » la moitié de ses cours.

I Dont Understand GIF - Find & Share on GIPHY

 

Vous pouvez cliquer sur le lien de l’article ici

Aweille! Clique donc!

Jaw Drop Looking Up GIF - Find & Share on GIPHY

 

La ligne éditoriale

Maintenant que nous savons de quoi nous allons parler et à qui s’adresser sur les médias sociaux, il est important de savoir COMMENT parler à notre audience — d’où l’importance d’avoir une ligne éditoriale. La ligne éditoriale est une sorte de repère qui permet à toutes les personnes de comprendre rapidement de quelle façon nous allons diffuser notre message sur les médias sociaux. Pour trouver sa propre ligne éditoriale, nous devons nous poser de nombreuses questions, dont celles-ci :

1.
Comment les clients décriraient-ils ma marque en 3 mots?
Cela nous permet de voir rapidement quels sont les mots clés que nous devons mettre de l’avant.

2. Lettre d’amour et lettre de rupture, de quoi auraient-elles l’air?
Si un client avait à nous écrire une lettre d’amour, quels seraient selon vous, les points les plus importants? À l’inverse, si le client devait rédiger une lettre de rupture, pour quelles raisons se séparerait-il de nous?

3. Où sera ma marque dans 3 ans?
Ça, c’est une question importante, car elle dicte le ton ainsi que les différents sujets qui devront être élaborés sur les médias sociaux.

Par exemple : si McDonald’s cherche à être reconnu d’ici 3 ans comme la chaine de restauration rapide la plus santé, il est évident que les sujets qui seront abordés sur les médias sociaux iront dans ce sens.
#ExempleLoufoque

4. Le porte-parole représente-t-il bien ma marque?
Ceci est notre exercice préféré, car il permet de rendre la ligne éditoriale beaucoup plus claire. Vous devez vous poser la question : si vous aviez tout le budget du monde, et que vous deviez choisir un porte-parole pour votre marque, qui choisiriez-vous? Cet exercice pourrait permettre à votre personnel de comprendre très rapidement le ton et le style utilisé sur les médias sociaux.

Un autre petit exemple : si nous disons que notre porte-parole est Jean-François Mercier, alias le gros cave, on s’entend que le ton utilisé sera irrévérencieux et provocateur. À l’inverse, si notre porte-parole était Danielle Henkel, nous aurions immédiatement compris que le ton choisi serait plus calme, maternel, réconfortant et poli.

Nous suggérons à nos clients de faire cet exercice avec quelques personnes afin d’obtenir des avis différents. Chacune d’entre elles peut répondre aux questions de leur côté pour ensuite se rassembler et comparer leurs choix. Vous pourriez être extrêmement surpris des différentes réponses possibles!

5. Ai-je de bons piliers de contenu et un calendrier de contenu intéressant?
Souvent, les gens nous demandent : « Mais de quossé je pourrions bien parler sur les médias sociaux moué? »

Hungry Bart Simpson GIF - Find & Share on GIPHY

 

La façon la plus efficace de trouver des sujets est de créer ses propres piliers de contenu. Il s’agit des sujets principaux desquels nous pouvons parler afin d’informer notre auditoire.

Nous commençons toujours avec l’arborescence de votre site web pour trouver les sujets principaux, c’est-à-dire :

– Qui sommes-nous? (parler des employés)
– Nos produits (parler des produits)
– Nos réalisations (se vanter un peu… héhé!) — etc.

Normalement, nous devons avoir entre 4 à 6 piliers de contenu, afin de s’assurer d’offrir une bonne diversité de sujets. Lorsque nous avons dressé la liste de nos piliers de contenus, nous pouvons ensuite les décortiquer en sous-piliers, afin de donner plus de détails.

Exemple : j’ai une entreprise de produits naturels et j’ai choisi le pilier « produit ». Je pourrais créer les sous-piliers suivants :

– Les différentes catégories de produits
– Les ingrédients
– Les usages
– Les applications

Donc, si vous désirez vous fixer 5 piliers de contenus – qui chacun d’eux contiendront 5 sous-piliers, vous vous retrouverez rapidement avec 25 sujets différents à couvrir. Ça semble compliqué, mais dès que vous allez vous mettre à écrire, d’autres idées viendront naturellement à vous. Promis, juré, craché!

I Dont Understand Ellen Page GIF - Find & Share on GIPHY

 

Le calendrier de contenu

Maintenant que vous avez complété toutes les étapes précédentes, il est important de bien planifier tout ce que vous souhaitez raconter à votre audience dans un calendrier établi. Nous séparons toujours nos calendriers en deux : calendrier annuel et calendrier mensuel. Le calendrier annuel permet à l’entreprise de prévoir les gros évènements importants à l’avance, afin d’avoir le temps de bien préparer le message qu’elle veut transmettre sur les médias sociaux.

Exemple (parce qu’on aime ben ça les exemples!) : la rentrée des classes, le Black Friday, l’Halloween, Noël, etc.

Planifier à l’avance des publications et des promotions intéressantes peut permettre de générer du trafic sur les médias sociaux et cette technique est très avantageuse pour une entreprise!

Reste ensuite à établir le calendrier mensuel : qu’allons-nous dire à nos clients durant le prochain mois? Commencez par choisir les évènements du calendrier mensuel pour bonifier ceux-ci avec les différents piliers de contenus. Il n’est pas recommandé de publier chaque jour. Vous êtes mieux de publier moins, mais de publier mieux. Une à deux belles publications réfléchies par semaine seront beaucoup plus efficaces que des publications garrochées tous les jours!

Il est également recommandé de ne pas surcharger son calendrier de publications. Nous suggérons toujours de garder des « cases flottantes » afin de permettre une flexibilité si un imprévu arrive ou si une nouvelle importante d’actualité sort et mérite d’être publiée sur vos plateformes.

Exemple (un dernier!) : un article sur les bienfaits des produits naturels qui a paru dans La Presse.

Nous espérons que ces conseils vous ont aidés. Si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter!